Questions les plus fréquentes sur la thérapie de couple

 

Pourquoi une thérapie de couple ?

 

      Comme la thérapie individuelle, la thérapie de couple est une démarche répondant au désir de quitter une souffrance. Le thérapeute de couple n'est ni un avocat ni un magistrat, il ne fait généralement ni d’arbitrage, ni de jugements.

 

Quand faut-il consulter ? 

 

      Dans un couple, il est fréquent de passer par des crises passagères, des hauts et des bas. Toutefois, il peut arriver que les deux partenaires se retrouvent dans une situation de blocage, notamment lorsqu'ils n'arrivent plus à sortir du système du ressentiment et des accusations réciproques. Chacun reproche à l'autre d'être la cause de sa souffrance et se vit comme une victime. Chacun ne voit plus que les problèmes que l'autre lui apporte, ne croit plus en ses capacités de changer. Pour sortir de cette situation de blocage, le psychologue vient en tant que tiers dans la relation, pour rétablir la communication.

 

En quoi consiste une thérapie de couple ? 

 

      La thérapie de couple invite, quel que soit le nombre d’années de vie commune, à regarder différemment son partenaire. A s’entendre dire les mots que l’on avait du mal à formuler, à comprendre des attentes intimes, à exprimer des désirs enfouis. On y réapprend à se parler et à s’écouter.

 

      Le couple est une entité qui a ses règles, ses codes, ses habitudes, et il arrive que les deux partenaires ne s'y reconnaissent plus. Le thérapeute donne les moyens à chacun d'exprimer ses insatisfactions par rapport à la relation, et non par rapport à l'autre. Ce changement de perspective permet d'entrer dans un processus de collaboration conjointe pour revoir le « contrat » sans viser à changer l'autre, car cela est impossible. On sort du règlement de comptes destructeur pour devenir constructif.

 

     Lors des séances, nous cherchons également à comprendre comment un conflit peut exprimer quelque chose de positif, ou d'utile aux deux partenaires. Nous mettons en évidence les compétences et les ressources de chaque partenaire. Nous essayons enfin de trouver des explications dans le passé conjugal des parents des deux personnes, pour voir s'ils ne reproduisent pas dans leur vie actuelle des relations difficiles de leur passé.



 

      Si la thérapie permet au couple de remettre à jour le contrat de vie à deux, il arrive aussi qu’elle en scelle la fin. Le paradoxe de la thérapie de couple réside en cela : elle peut être réussie et se conclure par une séparation. En revanche, elle échouera à coup sûr si l’un des deux partenaires refuse de jouer le jeu de l’écoute : malgré lui, lorsque ses blessures personnelles sont trop douloureuses ; à cause de lui, s’il n’a pas envie de sauver ce qui peut encore l’être. C'est là que réside la limite principale de l’exercice : pour réinventer une façon de vivre son couple, pour rendre du souffle à une histoire qui commence à en manquer, il faut toujours être deux.

Virginie LASSALLE

 

Psychologue clinicienne

 

Psychothérapeute

 

06 96 06 12 34

 

virginielassallepsychologue@gmail.com

 

" On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux "

Antoine de Saint-Exupéry, extrait de l'ouvrage Le Petit Prince